Err

Service Client 0619 93 03 51 | Satisfait ou Remboursé 14 jours

Quelle est la matière de mon tapis  ?

Il existe une différence entre les tapis en polypropylène ( matière synthétique ) et les tapis en matière naturelle ( laine, lin, coton, soie ). En effet, il n'est pas possible de traiter une fibre naturelle de la même manière qu'une fibre synthétique. En fonction de la composition de votre tapis, il est necessaire d'adapter l'entretien à la fibre.

Par exemple : un tapis en coton possède une faculté d’absorption à l’humidité ambiante, sans pourtant absorber les saletés de l’air de la chambre. Le coton a également tendance à ne pas se déformer au fil du temps et reste sec au toucher. Il est moins onéreux que la laine pour un rendu quasi identique. Par ailleurs, un tapis en synthétique résistant au quotidien, pourra ête nettoyé plus simplement avec un produit nettoyant ou de l'eau savonneuse mais perd de son éclat dans le temps.

Quels sont les bons gestes ?

Quelque soit la matière ou la technique de fabrication, un l'entretien régulier du tapis est indispensable. De façon journalière, vous devez passer l’aspirateur pour retirer la poussière et entretenir la couleur. Comme les tapis de couleurs claires se salissent plus vite, pensez à le dépoussierer aussi souvent que possible.

Pour un nettoyage plus en profondeur, il est conseillé de shampouiner le tapis avec des produits qui moussent ou tout simplement du savon de Marseille et de l’eau tiède, puis de le rincer et le sécher à plat. Pour les grands tapis, pulvérisez-le avec un shampooing en bombe, frictionnez, grattez la mousse, puis lavez-le à l’eau avec un torchon mouillé avant de le sécher avec un chiffon sec.

Nettoyez à la brosse douce avec des gestes délicats même sur un tapis en synthétique et laver les taches à froid avec un savon ou un détachant à sec.

Que faire en cas de tâche ?

Il existe des astuces de nettoyage grâce auxquelles on peut enlever facilement et rapidement toutes les taches : tache de café, de cirage, tache d’huile, de sang, de vin, ou toutes autres taches difficiles à enlever.

Si vous venez de faire une tache, épongez-la aussitôt avec du papier absorbant juste avant qu’elle pénètre au coeur des fibres. S’il est trop tard, passez une éponge humidifiée d’eau légèrement savonneuse en oeuvrant bien au-delà de la zone tachée, avec des mouvements circulaires. Mais attention, avant d’enlever la tâche, passez l’aspirateur afin de dépoussiérer le tapis, ainsi vous ne formerez pas d’auréole.

S’il s’agit d’une tache résistante, ancienne ou bien précise, n’hésitez pas à consulter un spécialiste du nettoyage, car chaque type de tache à sa propre méthode de nettoyage surtout si la tâche est ancienne.

L'entretien des cuirs, peaux et fibres naturelles

Pour les poils courts ( laine )

Les pelages de poils courts peuvent être lavés à la main ou en machine à 30 °C. Il existe des produits de nettoyage spéciaux pour la laine. Après le lavage, posez le pelage et étirez-le plusieurs fois afin que la peau ne se contracte pas pendant le séchage. Veillez également à ce qu’elle sèche à l’abri de la lumière du soleil ou d’une source de chaleur directe.

Pour les poils courts

Les petites tâches s’enlèvent facilement à l’aide d’une éponge ou d’un tissu légèrement humides. Vous pouvez utiliser des produits de nettoyage liquides spéciaux pour la laine. Mélangez-les avec de l’eau (pas trop) et utilisez la mousse pour nettoyer la laine. Après le lavage, étirez-la plusieurs fois afin que la peau ne se contracte pas pendant le séchage. Peignez-la soigneusement pour en retirer les pluches. Pour éviter la décoloration, n’exposez pas la peau teinte à la lumière du soleil directe. Étant donné que la laine peut déteindre en machine, privilégiez le nettoyage à sec.

Pour les peaux ( cuir )

Vous pouvez passer l’aspirateur sur la peau et les poils, mais à faible puissance. Pour rafraîchir la peau, vous pouvez également la secouer en extérieur. Pour enlever les saletés, utilisez toujours un tissu propre. Si vous avez attendu trop longtemps pour le nettoyage et que les saletés ont séché, vous pouvez les retirer à l’aide d’un tissu légèrement humide. Ne faites jamais sécher la peau à proximité d’une source de chaleur. De temps à autre, il est conseillé d’humidifier la peau avec un léger voile d’eau, par exemple à l’aide d’un vaporisateur. Prenez toutefois garde à ne jamais la tremper.